Communiqué de presseCatégorielecture: 3 minutes

La faible demande de compétences métiers vis‑à‑vis des développeurs creuse le fossé numérique avec les conseils d’administration

Paris, 23 août 2022-  Les applications sont les principaux moteurs de l’économie numérique contemporaine, et revêtent une importance cruciale pour les dirigeants. Pourtant, à peine un quart (26 %) des principales compétences mentionnées dans les offres d’emploi destinées à des développeurs font référence à du savoir-faire, et au moins 49 % des annonces n’incluent aucune compétence métier1 dans leurs 10 principales exigences — selon une analyse européenne des principaux appels à candidatures réalisée par VMware.2

Bien qu’essentielles pour comprendre et promouvoir la valeur ajoutée d’applications auprès d’un CA, les compétences métiers, telles que les connaissances en finance (5 %), en gestion des parties prenantes (6 %) et en gestion de projets (7 %), figurent rarement parmi les principaux critères mentionnés par les employeurs chez des candidats développeurs.

Les conseils d’administration recherchent pourtant des talents ayant du savoir-faire dans le domaine de leur entreprise afin d’accélérer la livraison d’applications, et de proposer constamment des expériences exceptionnelles à leurs utilisateurs. Pourtant, l’expertise du métier est régulièrement omise dans les appels à candidatures pour des développeurs frontend. Ainsi, seuls 23 % des offres d’emploi pour des développeurs frontend et 22 % des annonces pour des développeurs Android mentionnent des compétences métiers essentielles parmi leurs exigences prioritaires, contre 39 % des annonces pour des ingénieurs logiciels et 63 % des offres pour des architectes de données. Pour les développeurs frontend en particulier, le savoir-faire en gestion de projets ou de parties prenantes ne figure pas parmi les principales qualifications recherchées, et ce alors que plus de 130 000 postes seraient à pourvoir à travers l’Europe depuis début 2021.

« Les CA étant toujours plus exigeants en matière de livraison d’applications, les développeurs ont une occasion en or de perfectionner leurs compétences métiers, et de devenir plus visibles et essentiels dans le cadre des projets de modernisation d’applications », déclare Ed Hoppitt, directeur des applications et plateformes Cloud pour l’EMEA chez VMware. « Ils peuvent ainsi créer le liant indispensable entre les technologies et la direction, qui maîtrise rarement cet aspect. Pour intégrer les applications au cœur d’une stratégie résolument tournée vers le digital, les entreprises doivent absolument saisir l’énorme opportunité qui leur est offerte de renforcer la cohésion entre leurs équipes métiers, de développement et de production, et valoriser les développeurs disposant des compétences métiers nécessaires afin d’enrichir leurs capacités de programmation. »

L’importance d’un recrutement ciblé face à la hausse de la demande

Face à l’augmentation des postes à pourvoir, les efforts de recrutement doivent cibler spécifiquement des développeurs capables de montrer la valeur ajoutée des applications à leurs dirigeants. Le nombre d’appels à candidatures de la part de développeurs a en effet progressé de 38 % à travers l’Europe entre les premiers trimestres 2021 et 2022. L’Espagne et l’Italie sont les moteurs de cette tendance avec des flambées respectives de 173 % et 106 %, tandis que les Pays-Bas (3 %), la Belgique (19 %) et le Royaume-Uni (22 %) connaissent des hausses plus modestes.

La concurrence autour des postes dans le traitement de données est particulièrement féroce, le besoin d’ingénieurs de données ayant augmenté de façon fulgurante (305 %) en Espagne. Enfin, en Italie, la demande d’architectes de données a également connu une hausse de 210 % d’une année sur l’autre, ce qui montre clairement le rôle des applications et des volumes de données qu’elles produisent dans la prise de décisions d’embauche.

Les entreprises s’appuient sur la formation et sur leurs partenaires pour développer leurs talents

Le manque d’expertise professionnelle pousse certaines entreprises à cibler des développeurs avec du savoir-faire, à investir dans des formations spécialisées, et à travailler avec des partenaires pour perfectionner les aptitudes à communiquer des développeurs et des collaborateurs aux profils moins techniques.

1 Les compétences métiers sont définies comme suit : coaching et mentorat, conseil, finance, innovation, gestion de projets et des parties prenantes (selon la taxonomie de Jobfeed).

2 Chiffres issus d’une analyse réalisée par VMware à l’aide de la plateforme de renseignement sur le marché de l’emploi Jobfeed (éditée par Textkernel) et effectuée dans 8 pays (Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, France, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni) entre janvier 2021 et mai 2022, et réalisée à l’aide de la plateforme Jobfeed de Textkernel sur les appels à candidatures pour les métiers suivants :

-Développeur Android
-Architecte de données
-Ingénieur de données
-Data scientist
-Ingénieur DevOps
-Développeur frontend
-Développeur iOS
-Ingénieur en machine learning
-Ingénieur logiciel
-Développeur web3
-financesonline.com/mobile-app-trends/

À propos de VMware
VMware est l'un des principaux fournisseurs de services multicloud pour tous les types d’applications, destinés aux entreprises qui veulent innover tout en conservant le contrôle. Les solutions de VMware sont un socle de confiance qui offre aux entreprises la flexibilité et le choix nécessaires pour construire l'avenir. Basé à Palo Alto, en Californie, VMware s'engage à construire un avenir meilleur à travers son projet Agenda 2030. Pour plus d'informations, veuillez consulter le site vmware.com/company.